Le marché des composants des produits d'hygiène

La valeur du marché mondial de l'utilisation des composants des produits d'hygiène en 2017 est estimée à 76,5 Mds de dollars et devrait atteindre 92,5 Mds de dollars en 2022 avec un taux de croissance annuel de 3,9%. Le nombre de produits finis utilisant des composants d'hygiène est estimé à 532,4 Mds en 2017 et devrait atteindre 656,2 Mds d'ici 2022.

C’est ce qu’estime le dernier rapport de Smithers Pira intitulé «L'avenir des composants d'hygiène jusqu'en 2022.» C’est le marché le plus important pour les non-tissés et également un marché important pour les films et le tissue. De nombreux produits d'hygiène, comme les couches pour bébé et les produits d'hygiène féminine, deviennent une nécessité, mais ils doivent évoluer. Des coûts réduits, des performances plus élevées et une durabilité accrue sont autant de problèmes mondiaux qu’ils ont à résoudre. Les serviettes hygiéniques féminines constituent le premier segment pour les composants d'hygiène en 2017, représentant 56,4% de toutes les unités consommées suivies par  les couches pour bébés avec 26,9% des unités consommées.

Le marché mondial des composants d'hygiène est déterminé par la démographie et le pouvoir d'achat des consommateurs, le facteur clé étant la population de certains segments. Pour les couches / couches pour bébés, le facteur clé est la population infantile âgée de 0 à 30 mois; pour l'hygiène féminine, ce sont les femmes âgées de 12 à 49 ans; et pour l'incontinence adulte, il s'agit à la fois d'adultes âgés de 65 ans et plus et de femmes âgées de 40 à 65 ans.

Le pouvoir d'achat du consommateur détermine s’il peut se permettre des composants d'hygiène modernes plus performants à base de non-tissés. Or le pouvoir d'achat est un facteur difficile en 2017. Les régions émergentes qui ont un fort potentiel démographique ont une croissance économique exceptionnellement lente. La Chine, le Brésil et la Russie connaissent les plus faibles taux de croissance du PIB depuis des décennies. Alors que la zone euro, dans son ensemble, semble se remettre de la récession, de nombreux pays et régions membres n'en bénéficient pas. Ces facteurs correspondent à un ralentissement de la croissance mondiale des composants d'hygiène en 2017, mais toutes les données semblent indiquer une amélioration de la croissance économique mondiale d'ici 2022, ce qui devrait entraîner une croissance modérée pour la période 2017-22.

En tonnes de composants consommés, l'Asie a dominé le marché dès 2012, et cette tendance se poursuit - même si l'économie chinoise croît plus lentement qu'au cours de la dernière décennie. Lorsque la demande intérieure ralentit, l'Asie exporte davantage vers l'Europe occidentale et l'Amérique du Nord. Les marchés du Moyen-Orient et de l'Afrique se développent également.

The Future of Hygiene Components to 2022’ est disponible pour 4 500 Livres.

 

Comment Voith a reconstruit la BM 3 de RDM Arnsberg

 

Après la reconstruction de sa PM 3, le site d’Arnsberg en Allemagne, groupe RDM, a augmenté de 300% sa productivité et amélioré la qualité du papier mais aussi réduit les coûts de la reconstruction grâce à la réutilisation des composants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voith a terminé la reconstruction complète de la machine à carton BM 3 un jour plus tôt que prévu, ce qui a permis à RDM de reprendre la production plus tôt que prévu.

L'audit approfondi mené conjointement par Voith et RDM avec l'implication de nombreux experts de différents domaines a joué un rôle crucial dans le succès du projet. Ensemble, les parties ont défini les objectifs à atteindre par la reconstruction et les mesures nécessaires pour y arriver. La réduction des coûts de fabrication était un objectif clé pour RDM, aussi les partenaires ont exploré différentes options pour trouver la bonne solution.

Après l’audit, il a été décidé que le meilleur point de départ pour l'optimisation était la couche intermédiaire du carton à trois jets produit sur la machine. Pour stabiliser la qualité de la surface, RDM devait utiliser une couche supérieure coûteuse. De nouveaux composants ont été conçus pour réduire la consistance dans la caisse de tête de 3 à 1,5%. En conséquence, RDM est maintenant en mesure d'utiliser une couche supérieure moins coûteuse.

Joachim Corthum Production manager RDM asur la BM 3 de Arnsberg

Mais la variante ayant le coût d'investissement le plus bas n’a pas toujours été choisie. Au cours de l'audit, plusieurs options pour le séchage ont été testées, et la décision a été prise en faveur de la variante la plus avant-gardiste. La solution choisie réduit les fluctuations habituelles dans la caisse de tête et crée ainsi une base contribuant à la qualité du produit. Une mesure de réduction des coûts consistait à utiliser autant de pièces de la BM 3 que possible pour la reconstruction.

 

L’amélioration de la capacité de déshydratation s'est également révélée être une mesure opportune. Peu de temps après le redémarrage, la vitesse de production a augmenté de 3%. La couche intermédiaire n'est plus un frein car elle est conçue pour 1000 m/mn.

La reconstruction a entraîné une réduction des coûts de production mais aussi des économies de fibres et une capacité de déshydratation plus élevée. «C'était le meilleur projet auquel j'ai assisté à Arnsberg au cours des 37 dernières années», a confirmé Joachim Corthum, directeur produits RDM.

Le fait que la production puisse redémarrer plus tôt que prévu grâce à une collaboration bien coordonnée entre toutes les parties pendant les phases de planification et de reconstruction a également incité RDM à intégrer Voith sur d'autres projets d'entretien.

Voith Paper est une division du groupe Voith et le principal partenaire et pionnier dans l'industrie du papier.

 

© 2023 by Kathy Schulders. Proudly created with Wix.com  

  • Grey Twitter Icon