Les papetiers à LabelExpo Bruxelles

Tous les papetiers concernés par le secteur de l'étiquette adhésive s'étaient donné rendez vous à Bruxelles, du 25 au 28 septembre pour Labelexpo 2017. Un très joli crû...

Une fois de plus, LabelExpo a tenu ses promesses. Il faut dire que le secteur est porteur : les dernières études font état d'un rythme de croissance de 5 % par an depuis quatre ans en Europe pour ce secteur de l'étiquette adhésive, même si cette progression est plutôt localisée sur l'Europe du Sud et de l'Est, le marché étant arrivé à maturité en Europe de l'Ouest.

 Les papetiers n'ont donc pas hésité à venir présenter  leur offre aux transformateurs de tous pays. Une offre qui se diversifie avec des supports toujours plus sophistiqués, plus beaux, qui jouent de la couleur mais aussi du toucher et des mélanges de matières. 

Ainsi, Ahlstrom Munksjö qui participait pour la première fois au LabelExpo sous son nouveau nom, exposait ses supercalandrés et couchés destinés aux dorsaux avec la gamme des supercalandrés Acti-V et Acti-V Industrial pour un siliconage deux faces. Quant à Acti VB il combine les performances de la gamme à une barrière renforcée en surface pour une meilleure tenue de la silicone.  Côté couchés, on trouve Silco Flat, destiné à des substrats laminés souvent imprimés en digital ou sérigraphie ou découpés à l'emporte-pièce. La gamme s'est agrandie avec Silco 2S Ultrastable, un dorsal pour siliconage deux faces pour applications composites. 

Enfin, dans le secteur des frontaux, Ahlstrom Munksjö a présenté Adercote, une gamme pour les applications haut de gamme étiquettes. Elle offre une barrière à la graisse très résistante, une opacité renforcée pour Adercote Pharma et une excellente brillance pour Adercote HG. 

Chez Zanders, on ne présente plus la gamme Chromolux, qui a fait la réputation du papetier allemand. Cette année, elle s'est enrichie d'un Chromolux alu, un auto-adhésif une face métallisée à aluminium argent ou or, ultra lisse, pour garantir une brillance extra et un verso blanc mat pigmenté.

En vedette chez Lana Papier, le Lana Lumière, un papier étonnant. Il se veut d’un toucher doux comme un nuage et sa composition unique le rend transparent lorsqu’il est mis au contact d’une source de chaleur comme par exemple un fer à dorer : les motifs les plus fins apparaissent par transparence avec une magnifique netteté. Les plus forts grammages offrent une réponse spectaculaire à l’embossage.Plus de dix niveaux de creux peuvent être effectués avec une netteté irréprochable. Les techniques associées d’embossage et de débossage donnent de très beaux résultats.

Mondi pour sa part présentait sa gamme de release liners couchés silicone et a mis en avant sa gamme Sustainex avec un release liner biodégradable et compostable sur base polymère, le groupe étant particulièrement sensible au développement de supports  couchés et films écologiques.

Sappi est un leader du papier base silicone depuis 40 ans. Et ses papiers CCK kraft couchés sous le nom de Sappi Sol connaissent des innovations permanentes. Cela se traduit par une nouvelle structure du Sappi Sol DNC, qui grâce à une surface plus souple, notamment la finition satin, réduit la consommation de silicone pendant le process de finition. Sappi proposait aussi sa gamme Parade, bien connue avec deux nouveautés, Parade Face Stock C1S et Parade Face Stock Vellum, approuvés pour le contact alimentaire direct. 

© 2023 by Kathy Schulders. Proudly created with Wix.com  

  • Grey Twitter Icon
Ahlstrom Munksjö