L’avenir de l'impression numérique emballage

passe par le carton ondulé

Selon un récent rapport Smithers Pira intitulé "The future of digital print for packaging to 2022", l'impression numérique pour l'emballage dépasse 13,2 Mds de dollars en 2017 et atteindra les 23,2 Mds de dollars en 2022, ce qui en fait un secteur clé pour l'industrie de l'impression. Il offre de nouvelles opportunités de marchés pour les transformateurs d'emballages et leurs marques clientes. Cette progression correspond  une augmentation annuelle de 11,2 % en valeur pour la période citée et de 15,4 équivalent feuilles A4, passant de 163 Mds de feuilles équivalent A4 en 2017 à 334 Mds en 2022. Ce qui doit se traduire par l'arrivée de nouveaux équipements toujours plus rapides.

Mais la pénétration de l'impression numérique n'est pas uniforme. Ainsi le secteur de l'étiquette, le premier à 'avoir adoptée, est maintenant à maturité dans certains pays. L'expansion future dépendra donc d'autres secteurs : carton ondulé, boîte pliante, emballage souple. 

De nouveaux acteurs vont s'impliquer et les transformateurs proposeront de nouveaux services qui tendront à améliorer l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement, dans l'objectif de mieux servir les clients.

Cette année 2017, le carton ondulé fait montre d'un bel enthousiasme pour les systèmes jet d'encre et postprint gros volumes pour gagner en efficacité et fournir de nouvelles fonctions. Une mise en oeuvre effectue aussi bien par les grandes entreprises du secteur de l'ondulé que par des indépendants très souples, ce qui a entraîné l'arrivée d'équipements dédiés qui permettent le produire de gros volumes à un prix nettement plus économique. 

Fondamentalement, l'utilisation de l'impression numérique dans l'emballage permet aux marques et aux détaillants de prendre des décisions plus proches du consommateur final avec des emballages et des étiquettes plus pertinents.

© 2023 by Kathy Schulders. Proudly created with Wix.com  

  • Grey Twitter Icon